Les Elus - Les Maires de Gabriac du Premier Empire à nos jours.

« Il n’existe rien qu’on puisse appeler le passé, parce que le passé existe dans le présent ».

Cette citation de W.Faulkner* nous rappelle que notre commune telle que nous la connaissons aujourd’hui, avec sa qualité de vie, son patrimoine, ses traditions, est le fruit du travail de chacun de ses habitants et de leurs élus qui depuis toujours œuvre ensemble pour le bien commun. Nous avons choisi de vous proposer une rétrospective des Maires de notre village afin de nous souvenirs ensemble de ces personnages marquants de notre commune.

* W. Faulkner : romancier et nouvelliste américain né en 1897.prix Nobel de littérature en 1949.

François Joseph ALDIAS

de Lassouts

1803-1810

Joseph CLAUZEL

de Ceyrac

1810-1815

J. Antoine BROUSSY

de Ceyrac

1821-1827

Jean ALBENQUE

de La Gardette

1821-1827

J. Antoine BROUSSY

de Ceyrac

1827-1831

Jean CLAUZEL

de Nayroles

1831-1837

Jean ALBENQUE

de La Gardette

1837-1865

Henri CASSAN

de La Peyrière

1865-1870

Flavien ANGLADE

de La Gardette

1870-1881

Henri CASSAN

de La Peyrière

1884-1888

ANGLADE Denis

Denis ANGLADE

de la Courtade

1888-1925

ANGLADE Maurice

Maurice ANGLADE

de la Gardette

1925-1944

CLERGUE Théophile

Théophile CLERGUE

1944-1945

VIELLESCAZE Justin

Justin VIELLESCAZE

1945-1947

SOUYRI André

André SOUYRI

de Tholet

1947-1959

SAHUGUET Jean

Jean SAHUGUET

de Gabriac

1959-1971

BOULOC Guy

Guy BOULOC

de Gabriac

1971-1977

BOUDOU Germain

Germain BOUDOU

de Gabriac

1977-1989

CABROLIER Jean

Jean CABROLIER

de Lacassagne

1989-2008

Nicolas Bessière

Nicolas BESSIERE

de Ceyrac

2008-

Les personnages de la commune

Flavien Anglade (1843-1881)

Avocat, maire (1870-1881) ; sous son mandat fut construite l’église actuelle (1874).

Maurice Anglade (1874-1948)

Docteur en droit, maire (1925-1944), fondateur du Plateau Central et de la RAGT, acteur majeur dans la création du mutulaisme agricole.

Justin Vieillescaze

Notaire à Gabriac et à Ceyrac de 1906 à 1950, maire ou adjoint pendant plusieurs années.

Michel Bras (né en 1946)

Restaurateur près de Laguiole dans l’Aveyron, chef trois étoiles au Guide Michelin depuis 1999.

Léo d’Orfer, homme de lettre, co-fondateur du mouvement symboliste (1859-1924)

Né le 5 décembre 1859 au village de Ceyrac sous la véritable identité de André Pouget, il étudie dans un premier temps à Rodez pour devenir par la suite professeur à Périgueux. Monté à Paris où il fréquente le milieu des intellectuels du moment, il va embrasser une carrière et un destin pour le moins inattendus pour un fils de petit paysan Gabriacois :
Il y sera à la fois :

  • Journaliste, il créera entre autres le journal La Vogue, cofondera la Revue de Paris et collaborera avec le Journal de l’Aveyron,
  • Écrivain et poète, s’intéressant plus particulièrement à la Serbie et à sa littérature,
  • Il aura l’audace et la clairvoyance, de publier les premiers essais d’illustres inconnus qui n’en deviendront pas moins des piliers de la littérature française tels que Jules Renard, Paul Verlaine et Arthur Rimbaud !

Léo d’Orfer reste pour le monde littéraire un des co-fondateurs du mouvement symboliste.
Il s’est éteint le 2 avril 1924 à Paris laissant une fille qui, destin familial oblige, épousera celui que le monde littéraire appelle encore le prince des poètes : Paul Fort….
C’est pour rendre hommage à son parcours atypique et pour qu’il ne tombe pas dans l’oubli que le Conseil Municipal de Gabriac a décidé depuis le 25 novembre 2016 que notre école primaire porterait son nom.

Raymond Boucays (1914-2012)

Dès 1932, il commence à écrire des chansons puis il publie, en 1942, son premier recueil de poèmes : Giboulées poétiques, poèmes au fil des jours. Membres de la SACEM depuis 1938, il obtient en 1964 la médaille d’argent de la Ville de Paris. Depuis, il a donné à la poésie Reflets et Visages du pays d’Oc qui nous invite à la découverte aux hasards des promenades ; Si Pigüe m’était conté (1982) sur les origines de cette colonie argentine et Flaneries en Rouergue (1992) où il dédie un poème à chaque commune aveyronnaise.

Jean Sahuguet

Membre de la Société des lettres, Arts et Sciences de l’Aveyron, Maire de Gabriac de 1959 à 1971. Il a publié en 1981 un livre d’une importance majeure pour la commune : il y retrace, en effet, l’histoire de Gabriac en Rouergue de ses origines à nos jours. Véritable mémoire littéraire de Gabriac, cet ouvrage est une référence pour tous ceux qui s’intéresse à notre commune.